Close

Réactiver sa créativité pour créer les bons projets: application personnelle ou entrepreneuriale

La créativité peut être distinguée en différents types : artistique, littéraire, scientifique, culinaire, stratégique, organisationnelle, sociale, de design…

Tant de domaines dans lesquelles la créativité peut être appliquée montrent au combien cette composante est importante dans notre vie personnelle et professionnelle.

Quel est l’intérêt de faire émerger la fibre créatrice quand je ne suis pas bien dans ma peau ou quand je stagne dans ma vie?

La créativité a tendance à être inhibée au cours du temps. Si elle est bien présente chez les plus jeunes enfants, et ce, de manière innée, celle-ci peut être estompée par la peur du jugement des autres et de soi. A l’écoute de son imaginaire, la plupart des enfants ne se refuse pas de créer des nouveaux circuits de trains, des nouvelles règles de jeux, de dessiner ce qu’il a envie de tracer sur une feuille… Cette fibre de liberté créative, qui s’exprime par n’importe quel intermédiaire, mérite d’être réactivée et assumée par certains, canalisée pour d’autres afin de s’ouvrir à ses vrais besoins, à ses véritables envies et à ses talents. Deux psychologues Julie Collange et Jérôme Guegan ont réalisé un test de pensée divergente durant une réunion brainstorming virtuelle composée d’étudiants anonymes et représentés par leur avatar informatique à l’université Paris-Descartes. Le nombre d’idées à l’issue de cette réunion était plus élevé, comparé au nombre lors d’une réunion classique. Lors d’un second test, ils ont établi une nouvelle règle qui consistait à choisir un avatar symbolisant un génie. Suite au nouveau rassemblement, le nombre d’idées avait doublé. Le premier résultat du test montre que l’affranchissement du jugement des autres, grâce à l’instauration de l’anonymat, a un effet désinhibant sur l’expression créative des étudiants. Le deuxième résultat permet de tirer la conclusion que se mettre dans la peau d’une personne considérée comme un génie excite la créativité.

Cela montre une nouvelle fois, combien il est important de se retrouver et de laisser cours à son imagination pour créer de nouveaux projets innovants et stimulants, en abattant les barrières établies au cours du temps.

Exercice de coaching : Imaginez, écrivez ou construisez vos projets d’avenir en vous prenant pour une autre personne, virtuelle ou réelle, qui vous inspire le génie ou l’innovateur, ou en étant la meilleure version de vous-même. Par exemple, j’écris ou dis à voix haute pour commencer : « Aujourd’hui en ce moment-même, je suis Antoine le courageux et l’artiste (personne réelle – la meilleure version de moi-même) » ou « je suis Léonard De Vinci et je souhaite imager ma vie professionnelle en décrivant l’œuvre de ma vie. »

« Qu’est ce que j’ai fait et je fais pour être heureux dans ma vie ? Qu’est ce que j’ai modifié ou développé en terme matériel, en terme financier ou en terme de personnalité (en fonction de la situation)? » Faites comme si c’est acquis (emploi de verbe au passé et présent). Le jeu de rôle sera beaucoup plus percutant. Notez tout ce qui vous vient à la tête.

 

La créativité, révélatrice des potentiels : un pas vers ses objectifs dans son entreprise ou dans son équipe de travail

« La créativité, c’est l’art de construire le chemin en marchant »

download

L’utilisation d’une démarche créative pour construire nos nouveaux plans personnels ou professionnels permet de révéler ses talents et ses rêves afin de s’engager dans un projet de vie qui nous colle à la peau.

Cette démarche nous amène à sortir de sa zone de confort et de se concentrer vers un objectif idéal, paramètre essentiel pour être motivé. La stratégie de Walt Disney illustre superbement bien cette notion. Cet empire, projet colossal et hors-du-commun, a été notamment disséqué par Robert B. Dilts dans le livre « Strategies of Genius » (Dilts, 1994). Les trois composantes fondamentales et décryptées dans cette analyse sont: le rêveur (Q1-conf. exercice de coaching ci-dessous), le réaliste (Q2) et le critique (Q3). Le rêveur permet l’émergence d’idées créatives, le réaliste de concrétiser les projets sereinement et le critique de faire un gage de qualité. Ce trio est fonctionnel quand les trois traits sont équilibrés. Cette harmonie peut être fébrile car cela peut devenir un combat interne ou une confrontation par abus de pouvoir au sein d’une équipe de travail. Au sein d’une entreprise sous le profil d’une stratégie Disney, trois secteurs peuvent être aménagés en fonction de ces trois composantes. Par exemple, un espace au repos et à la création, un espace de communication et de production et un autre d’administration.

 

Pour cela, l’intervention du coach est bénéfique afin d’identifier et de bien mettre en place les trois fonctions fondamentales pour amener de l’innovation dans l’entreprise. Le premier espace est souvent négligé bien qu’il soit facilement aménageable. Seulement, ce type d’aménagement est faussement assimilé à un espace non-productif associé à tout sauf au travail. Or, il est indispensable pour la réflexion, pour la naissance de nouveaux projets et challenges. Le plein potentiel de chacun des collaborateurs de l’entreprise sera donc stimulé et favorisera une bonne communication et une entreprise innovante.

Exercice de coaching : La méthode Walt Disney est facilement applicable dans l’accompagnement d’une équipe, en mettant en place des questions correspondant aux trois composantes pour commencer :

Q1. Quel est votre objectif idéal ? Quelle serait la situation rêvée ? Donnez cinq solutions permettant de mettre en place ce projet, dont 3 farfelues…

Q2. Qu’allez-vous mettre en place pour le réaliser ? De quoi avez-vous besoin pour réussir ? Quels sont les potentiels blocages durant la mise en œuvre du projet ?…

Q3. Quel est l’impact financier de ce type de projet ? Quels sont les avantages et inconvénients ?…

 

Une personne créative et émotionnellement intelligente est un pari gagnant pour son avenir. Comme l’a écrit Daniel Goleman et Paul Kaufman, « tout le monde est capable de puiser dans son esprit créatif ». Nous pensons que la créativité est quelque chose de « raréfier » et qui concerne que les artistes, les musiciens ou les poètes… et nous nous trompons. N’importe qui procède à des processus créatifs comme cuisiner, faire une belle table pour un jour de fête sans s’en rendre compte, créer un planning de travail et peut l’exploiter en développant ce potentiel à disposition de chacun.

Le coach a donc le rôle de débloquer les doutes, de lever les obstacles (manque de confiance en soi, peurs, stress, anxiété…) et d’accompagner le client dans son ascension vers ses projets rêves, en le reconnectant avec sa fibre créative.

A vous de jouer…